Le patrimoine ardéchois proche du camping Les Peupliers


Le patrimoine ardéchois est riche, et vous êtes idéalement placé en sud Ardèche au camping Les Peupliers pour en profiter ! A la découverte de vieux villages pittoresques, ou en plongeant dans notre histoire ou notre préhistoire, ceux qui veulent découvrir le patrimoine culturel seront servis. Si vous préférez les paysages, l’Ardèche est une terre de nature. Enfin, pour concilier toutes les approches, la découverte du patrimoine gastronomique est incontournable ! Ces activités sont toutes accessibles en voiture à moins de 45 mn du camping.

Venez nous voir à la réception du camping Les Peupliers, nous vous conseillerons sur les nombreuses visites en Ardèche. Vous trouverez également des renseignements plus complets à l’Office de Tourisme de Vogüé, qui se situe au pied des ruelles accédant au château. Il couvre l’ensemble du territoire Pont d’Arc-Ardèche

Où découvrir des villages de caractère proches du camping ?

Les amoureux des châteaux, églises et ruelles étroites aux maisons de pierre seront comblés : aux alentours du camping 3 étoiles Les Peupliers un vaste choix de visites ou flâneries vous attend dans les villages de caractère ardéchois, labellisés comme tels.

Rien que sur le territoire de la communauté de commune des Gorges de l’Ardèche dont dépend Vogüé, il y en a déjà 3 ! Après Vogüé et son château, visitez Balazuc (à 10 mn du camping), sa vieille cité accrochée à la falaise qui se mire dans l’Ardèche et Labeaume, village médiéval au carrefour de 3 rivières et ses platanes centenaires, blottis au pied de son rocher. Balazuc et Vogüé sont de plus les seuls villages ardéchois classés parmi les plus beaux villages de France, et ils sont tout proche du camping Les Peupliers !

Bien d’autres villages de caractères comme Alba-la-Romaine, Chassiers ou Vinezac sont à moins de 30 mn du camping : vous prendrez beaucoup de plaisir à parcourir leurs ruelles et à établir votre propre classement !

Et pour changer, n’oubliez pas Aubenas et son magnifique château restauré à 12 km du camping …

Quel est le patrimoine historique à proximité du camping ?

Voyagez dans le temps : partez à la découverte d’Alba-la-Romaine (à 20 mn du camping) qui fut durant l’antiquité la capitale de l’actuel Bas-Vivarais et renferme un des sites archéologiques les mieux conservés de l’époque gallo-romaine ainsi qu’un remarquable musée, et perdez-vous dans le labyrinthe de ses ruelles encore marquée par sa période médiévale.

La grotte ornée du Pont d’Arc ou Grotte Chauvet vous propose, elle, de partir sur les traces de nos ancêtres avec ses gravures et dessins réalisés il y a 36 000 ans, ce qui en fait la plus ancienne œuvre d’art d’envergure au monde. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en 2014, elle a fait l’objet d’une reconstitution très fidèle, ouverte au public en 2015 sur un espace boisé de 29 hectares comportant également un centre de découverte, un espace d’exposition et un pôle pédagogique.

Tout cela à moins de 30 mn du camping Les Peupliers !

Y a-t-il des sites naturels remarquables près du camping ?

La grande variété des paysages façonnés par les rivières, des formations géologiques, de la faune et de la flore fait de cette région un lieu unique. La nature se présente à vous de façon multiple : plaines et plateaux, gorges et vallées, forêts exubérantes et maquis, cascades et bassines calcaires, collines et montagnes, rivières et ruisseaux …

Parmi les sites les plus connus, les gorges de l’Ardèche que vous pourrez découvrir à pied au sein de la réserve naturelle ou depuis les routes plus vertigineuses aux belvédères et balcons perchés, le Pont d’Arc, impressionnante arche naturelle de 34 m de haut qui enjambe l’Ardèche ou l’Aven d’Orgnac, classé Grand Site de France, admirable réseau de salles aux stalagmites, stalactites et draperies remarquablement mises en lumière. La position centrale du camping Les Peupliers vous permettra de rayonner vers ces joyaux.

Mais n’en restez pas là : laissez-vous émerveiller par le site du Pont du Diable, sur une coulée basaltique au-dessus de l’Ardèche en amont d’Aubenas, ou par la cascade du Ray-Pic toute proche de Vals-les-Bains. Visitez les Cévennes ardéchoises dans la région des Vans avec les gorges du Chassezac et le bois magique de Païolive et ses roches étonnantes ou encore le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche à 5 km du camping !

Que déguster de bon en Ardèche du sud ?

Les gourmands et gourmets pourront savourer les plats et vins ardéchois, admirer les couleurs et respirer les parfums des nombreux marchés (dont celui de Vogüé, accessible à pied au départ du camping).

Evidemment, on retrouve en bonne place de la gastronomie locale le marché de la truffe de Ruoms (à 15 mn du camping) qui anime les transactions portant sur le célèbre champignon. Plus simplement vous apprécierez les charcuteries telles que la caillette ou les bonnes saucisses sèches et les fromages (dont le fameux Picodon au lait de chèvre) issus des nombreuses fermes de la région. La viande de qualité telle que le bœuf fin gras du Mézenc (entre Ardèche et Haute Loire) figure également sur les bons menus.  Pour des plats plus complets, pensez à la bombine, plat typique de l’Ardèche à base de pommes de terre, de bœuf et de pied de porc, proposée chaque année à Saint Andéol de Berg lors de la fête du village. Dégustez la maoche ou maouche, préparation du plateau ardéchois à base de chair à saucisse et de choux farci dans une panse de porc, ou encore les ravioles de la Drôme toute proche. Ne manquez pas de découvrir la châtaigne, emblématique de la région, sous toutes ses formes, et notamment la fameuse crème de marrons d’Aubenas (2 fabriques à 15 mn du camping). Vous profiterez des bons fruits des vergers de la Drôme, premier département bio de France.

Le tout sera arrosé des bons vins locaux, avec les appellations protégées vin des coteaux de l’Ardèche ou celles, plus qualitatives, des côtes-du-Vivarais, produits à quelques km du camping ; vous pourrez même découvrir un vieux cépage ardéchois, aujourd’hui remis à l'honneur, le chatus.

Enfin, pour vous rafraîchir le palais, les eaux de Vals et la Reine des Basaltes d’Asperjoc, gazeuses, s’imposent.